Il faut flinguer Ramirez

Gros flingues et humour décalé |

Ramirez est muet et réparateur d’aspirateurs, le meilleur de son entreprise, et de loin. Le quarantenaire ne fait pas de vagues et se contente d’être un salarié obéissant. Mais derrière sa discrétion et son calme olympien, Ramirez cache bien son jeu… Un cartel mexicain composé de bras cassés l’a reconnu : malin comme un singe, habile comme un ninja, Ramirez est en réalité le meilleur tueur à gages du pays.

S’engage une chasse à l’homme où flingues, fusillades, explosions, courses poursuites et mines patibulaires sont au rendez-vous. Le dessin hollywoodien de Nicolas Petrimaux est léché et les décors vintages réussis.

Cette BD vitaminée et à l’humour absurde est très divertissante. Ce premier tome fonctionne très bien et je le recommande !

Scénario et Dessin : Nicolas Petrimaux
édition : Glénat
note : 8/10

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :