Zaï zaï zaï zaï

Road movie aussi grotesque que drôle |

Un auteur de BD devient l’ennemi public numéro 1, recherché par toute les polices de France et de Navarre, pour avoir oublié sa carte de fidélité au supermarché du coin.

Le héro s’engage alors dans une cavale où il est confronté à des situations absurdes qui tournent en dérision notre société du spectacle, ses médias friands de sensationnel et ses mises en scène politiques . Le caractère satirique du récit est un peu grossier. Il reste néanmoins un humour loufoque dans la même veine que celui des Nuls. Et, ça, c’est un très joli compliment.

Le trait de Fabcaro est simple et soutenu par une teinte verte (plutôt verdâtre). Le rythme des cases sert parfaitement le comique de situation et de répétition. Tout cela fonctionne bien.

Notre quotidien, dans tous ses aspects grotesques, est moqué par l’auteur. Une autodérision plutôt facile mais un humour bien senti.

note : 8/10
auteur : Fabcaro
éditeur : 6 pieds sous terre

Publicités

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :