La licorne

Un mélange des genres très habile –

La renaissance est en marche et la médecine en pleine évolution. Le corps humain est au cœur d’une lutte sans merci entre l’Église qui organise sa toute puissance et une communauté secrète de médecins dont le chef de file est Ambroise Paré.

La licorne est une série difficilement classable : l’intrigue se joue sur fond de croisade religieuse mais on y croise des créatures inquiétantes et les héros sont des figures historiques de la médecine. Le scénario est complexe, subtile et la trame de l’histoire reste précise, même si le dénouement manque un peu de clarté à mon sens.

Le dessin de cette série est également tout à fait remarquable. Un trait détaillé et une mise en couleur raffinée qui subliment des décors variés. On voyage avec émerveillement entre Rome, Venise, les montagnes, les forêts, la mer… C’est très joli.

La renaissance est une période qui offre de formidables possibilités scénaristiques que les auteurs ont largement réussi à exploiter. Un genre étrange, inhabituel pour moi, mais j’ai beaucoup aimé.

note : 8/10 
dessin : Mathieu Gabella 
scénario : Anthony Jean 
éditions : Delcourt
en savoir plus

Couv_58319LicorneLa02pl_71167LicorneLa_04102006598_P5

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :