Un océan d’amour

Sans paroles mais avec des coups de gueule –

Lupano est sans doute le scénariste du moment, particulièrement remarqué et remarquable pour ses dialogues ciselés et ses punch lines (cf. Ma révérence et Les vieux fourneaux). Il est donc tout à fait étonnant de le retrouver avec un récit totalement muet. Associé à un dessinateur habitué à cet exercice, Grégory Pannacione, le binôme est à l’origine d’un conte tendre et rocambolesque.

Un océan d’amour c’est l’histoire d’un vieux et frêle marin qui embarque sur son petit chalutier pour une campagne de pêche pendant laquelle il connaitra moult mésaventures ! Et sa gentille femme, bigoudène de son état, remuera terre et mer pour retrouver son petit mari adoré.

Mais il s’agit également d’une histoire engagée : la pêche intensive, le dégazage des gros navires, la piraterie ou le « continent de plastiques » ; les auteurs dénoncent !

Sans paroles, évidemment la narration repose sur les expressions des personnages, les cadrages et le découpage des cases. Avec un dessin aux tons patinés, les auteurs alternent habilement les petites cases au rythme soutenu et les respirations avec des belles planches en double page. C’est fluide et ça fonctionne bien !

Une histoire écolo qui rend hommage au Couple.

note : 8/10
scénario : Wilfrid Lupano
dessin : Grégory Pannacione
éditions : Delcourt
en savoir plus

1592_couv1592_P521099_unoceandamour198

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :