Mourir nuit gravement à la santé

une vision déjantée de l’au-delà |

Jean-Paul Gratin meurt (eh oui ça arrive à tout le monde). Fraîchement enterré, Jean-Paul fait la rencontre de James Bône qui frappe à la porte de son cercueil. Il s’agit de son passeur qui va également emmener le lecteur dans un voyage humoristique dans les plus sombres profondeurs du monde.

L’auteur dresse ici un univers déjanté. Il se joue des nombreuses croyances modernes ou anciennes qui entourent la mort pour la dédramatiser. L’humour est au rendez-vous d’un récit où les jeux de mots sont souvent bien sentis, parfois potaches. Le scénario est plutôt astucieux même si la construction des autres personnages, autour de Jean-Paul et James, laisse un goût d’inachevé.

Le dessin, tout en dégradés de gris, est de circonstance (deuil oblige). La simplicité du trait et le découpage réussi participent largement à la fluidité du récit. En revanche j’ai regretté que les décors un peu simplistes ne soient pas davantage travaillés. Ce monde-là aurait mérité plus de détails.

Cela reste un voyage « Halloweenien » tout à fait sympathique.

note : 6/10
scénario et dessin : Gilles Le Coz
éditeur : Sandawe 
en savoir plus

Couv_196209 PlancheS_39744PlancheA_196209

 

Un commentaire

  1. bdsulli

    Cette BD a été éditée grâce à la plateforme participative http://www.sandawe.com. A l’instar de la musque et My Major Compagny par exemple, sandawe permet aux internautes amateurs de BD de contribuer financièrement à la sortie d’une BD.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :