Max Winson | T1 La Tyrannie

Une satire froide de la société de compétition |

Max Winson est une machine à gagner. Un champion de tennis biberonné à la victoire, qui règne sans partage sur sa discipline. Depuis tout petit il traîne son allure de pantin désarticulé sur les courts sans perdre un seul match. Mais ses innombrables victoires n’ont jamais pu effacer la mine mélancolique de son visage.

Jérémie Moreau est l’auteur d’une satire caustique de notre société de compétition où la réussite est une obsession. Le malheureux et attachant personnage incarne à la fois l’échec et les travers de cette société.

Dans cette BD, tout est très caricatural et l’excès dans les choix de l’auteur m’a légèrement distancé du message : un père tyrannique, un public fanatique, des décors surréalistes et un héros chagrin. Côté dessin les amateurs de BD qui ont adoré le Singe de Hartlepool – dont Moreau a signé le dessin – seront surpris, car le traitement est très différent. Ici le dessinateur a choisi des dégradés de gris, un trait fin et juste, mais très monotone, des typographies froides et des ambiances plates. Un traitement qui correspond parfaitement au sujet traité. J’ai aimé en revanche la façon dont il joue avec les cases qu’il n’hésite pas à déformer et à briser.

L’idée est forte, on reconnaît le talent de Jérémie Moreau, mais je suis passé à côté de cette BD.

note : 6/10
scénariste et dessinateur : Jérémie Moreau
éditions : Delcourt
en savoir plus

Couv_2054771422_P36008_pmaxplanche011nb

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :