Omaha Beach, 6 juin 1944

Une photo, un photographe, une BD |

Considéré comme le père du photo journalisme moderne, Robert Capa est sans doute un des photographes les plus mondialement connus. Sa légende, il a construite aux 4 coins du globe sur les théâtres de guerre. Mais c’est le 6 juin 1944 et cette photo d’un soldat américain à genou, débarquant dans l’enfer, qui firent basculer le destin du photographe. Cette BD nous plonge dans les coulisses du débarquement et dans le parcours fascinant de cette photo. Et ce récit de nous rappeler que des détails qui semblent insignifiants ou des erreurs qui n’en sont pas peuvent changer le cours de votre histoire.

Magnum et Aire Libre s’associent pour une collection sur les clichés mythiques et leur photographe. Le premier tome est donc consacré à « l’oeil du 6 juin 1944 » : Robert Capa, le seul journaliste a débarqué sur les plages de Normandie armé de son simple appareil photo.

Le choix des auteurs pour un petit format à l’italienne est très agréable. Les auteurs jouent parfaitement avec son horizontalité qui profite à de larges planches en noir et blanc. L’histoire est courte et bien rythmée. Cette partie bande dessinée précède un long cahier photographique sur la vie et l’œuvre de Capa.

Je suivrai avec intérêt les tomes suivants !

note : 9/10
dessin : Dominique Bertail 
scénario : Jean-David Morvan 
édition : Magnum et Aire Libre

6058 6057

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :