Rouge Karma

L’Inde aux mille facettes –

Lorsque Adélaïde débarque dans la surpeuplée ville de Calcutta, elle ne passe passe pas inaperçue ; elle est blanche, elle a des longs cheveux roux, elle est enceinte de 8 mois, et à la recherche de son compagnon disparu. Avec l’aide d’Imran, un local jouant le bon samaritain, elle va remuer ciel et terre. Et Le duo se retrouvera rapidement au coeur d’une affaire géopolitique grave.

Mais cette intrigue – rondement menée du reste – n’est en fait qu’un prétexte à cette plongée en apnée dans une Inde complètement folle. Le travail d’ambiance est très réussi. Les planches sont bouillonnantes et les couleurs sont diffusées telles des effluves. Il s’y dégage beaucoup d’émotions. On peut facilement sentir cette chaleur moite et étouffante.

Rouge Karma est un portrait étonnant de cette Inde aux mille facettes : les croyances hindouistes, la corruption omniprésente, le Gange sacré, les immondices et l’hygiène,… Le scénariste (vivant lui-même en Inde) nous dresse un tableau sans concession.

Une jolie découverte.

note : 8/10
scénario : Eddy Simon
dessin et couleur : Pierre-Henry Simon
éditeur : Sarbacanne
en savoir plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :