Azimut – « que la belle meure »

Génialissime !

Après la délicieuse découverte du premier tome d’Azimut, j’avais (comme beaucoup) hâte de retrouver ce monde fantaisiste où le temps est une douce obsession. Et ce deuxième opus est tout à fait à la hauteur de mes attentes. Quel plaisir de suivre de nouveau cette galaxie de personnages, ces ingénieuses créatures et de baigner dans cette absurdité poétique.

Wilfrid Lupano, le scénariste à succès du moment, fait preuve une nouvelle fois d’une grande inventivité dans ce tome moins enchanté que le précédent. On suit de nouveau les pérégrinations de Manie Ganza, la voluptueuse jeune femme en quête de temps, et prête à tout pour en obtenir. On fait également la connaissance de bien d’autres personnages comme le Baron Chagrin et sa sombre recette de l’éternité. Il s’agit d’un album de transition dans lequel l’histoire prend forme et les clés du scénario sont nombreuses.

Jean-Baptiste Andreae nous offre un dessin savoureux. Dans une ambiance baroque splendide, les personnages sont riches en détails et la mise en couleur est brillante. Le dessinateur a su relever le défi que lui imposait ce scénario complètement barré.

Azimut touche le thème philosophique du temps qui passe et du fantasme de contrôle du temps par l’homme. Et vous apprendrez dans cette série qu’il n’est pas bon de faire des affaires avec la banque du temps…

A lire sans attendre !

note : 9/10
scénario : Wilfrid Lupano
dessin et couleur : Jean-Baptiste Andréae
éditeur : Vents d'Ouest
en savoir plus

Couv_2031201410_P11410_P31410_P9

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :