Paroles de poilus

14-18 racontée par ses soldats

Ils s’appelaient Gaston, George ou Blaise. Quand la guerre éclata, en 1914, ils quittèrent leur famille et leur quotidien pour rejoindre l’enfer du front.

« Paroles de poilus » est l’interprétation graphique d’une sélection de lettres de poilus. Dans ces échanges épistolaires, ces hommes racontent la gravité du carnage, ses aberrations, ses actes de bravoure, ses instants de camaraderie. Ils disent leur souffrance, leur détresse et leur solitude.

20 dessinateurs se sont saisis chacun d’une parole, d’une histoire pour la traduire en images, lui donner des traits et des couleurs. C’est un exercice de création très intéressant à partir d’une matière bouleversante. J’y vois un double intérêt à cette lecture. Premièrement, elle permet de (re)découvrir des dessinateurs, de comparer leur style et leur sensibilité. Mais évidemment « Parole de poilus » c’est aussi et surtout se rappeler. La version librio est d’ailleurs utilisée comme support d’enseignement dans certaines écoles.

Vous n’apprécierez sans doute pas toutes les interprétations, mais vous serez abasourdi par la vérité de ces récits qui dépasse tout ce qu’on pourrait imaginer.

note : 9/10
en savoir plus

ParolesPoilusCouv ParolesPoilus10 ParolesPoilus12 ParolesPoilus18

3 Commentaires

  1. « Parole de poilus » a fait l’objet de 2 tomes. Le premier est plus généraliste, et le second se consacre aux enfants et aux rapports parents/enfants.

  2. brosse

    Je connais cet ouvrage mais je voudrais bien découvrir la version bd merci de me la réserver bb

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :