Azrayen’

« La sale guerre d’Algérie » –

En 1957, la guerre d’Algérie bat son plein. L’armée française et les indépendantistes algériens s’affrontent durement. Et au cœur de la Kabylie, une section française a disparu sans laisser de trace. Ce groupe est dirigé par Messonier. Un marginal que les arabes appellent « Azrayen' » (l’ange de la mort). L’état-major français exige qu’on retrouve cet homme et sa section.

Sur les traces de Messonier, un groupe de recherche mène l’enquête dans les villages locaux auprès des autochtones. On suit alors cette section et on observe cette guerre livrée sans concession. Rien n’est tu dans cette histoire : les arrestations punitives, les dommages collatéraux, les tortures ou interrogatoires « musclés », les exactions. Pourtant, les auteurs n’accablent jamais les personnages. Qu’il s’agisse de maquisards sans pitié, d’appelés lâches ou courageux, de sous-officier cruel, ou pied-noir rongé par la rancœur, Franck Giroux tente de les comprendre. Jamais l’auteur n’accuse un camp ou l’autre, mais c’est le sens de la guerre qui est ici largement et logiquement remis en cause.

Au dessin, Christian Lax livre encore un résultat délicat et sensible. Le trait et la mise en couleur soulignent l’intensité dramatique des situations et mettent en valeur les paysages rocailleux et arides de Kabylie.

Une belle BD pour laquelle les auteurs ont reçu le prix de la critique d’Angoulême en 1999 ! (et oui c’est vieux,… mais c’est bien !)

nota : 7/10
scénario : Franck Giroux
dessin : Chritsian Lax
en savoir plus

Couv_1726 PlancheA_1726Azrayen Couv_1727 PlancheA_1727

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :