Piège nuptial

Un bush australien angoissant –

Nick a besoin de dépaysement et c’est en Australie que ce journaliste américain décide de s’aérer. Mais sa virée dans le bush australien va rapidement se révéler cauchemardesque. Et son cauchemar a un prénom : Angie. Une autostoppeuse originaire de Wallanup, un village dont personne ne connait l’existence, il ne figure sur aucune carte. Un matin, Nick se réveille groggy dans une cabane de Wallanup. Il a été drogué et enlevé par Angie.

Wallanup est une communauté recluse sur elle-même, composée de dégénérés aux mœurs violentes. Et une règle d’or régit cette communauté : personne ne sort du village. Nick est maintenant piégé au beau milieu du désert, sous un soleil de plomb et à 20 heures de la moindre âme qui vive. Comment cet anti-héro solitaire va-t-il s’en sortir ?

Après Scraface ou Shutter Island, Christian De Metter adapte ici un nouveau polar à succès, le premier de Douglas Kennedy. Le travail du dessinateur-scénariste est fidèle à ce qui fait sa « patte » : un dessin dense, des visages forts, une ambiance comme recouverte d’une lourdeur angoissante. Alors, ce voile de pesanteur est sans doute trop étouffant, c’est mon avis, mais il sert parfaitement l’intrigue dans les décors brûlants d’Australie.

note : 6/10
dessin et scénario : Christian de Metter
adaptation du roman de Douglas kennedy
en savoir plus

Couv_170764  PlancheA_170764  PlancheS_35016

2 Commentaires

  1. brosse

    ton commentaire aiguise ma curiosité
    peux tu me prêter cette bande dessinée stp
    merci d’avance
    biz
    bb

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :