Les derniers jours de Stefan Zweig

Sans aucun doute, une BD à admirer ! –

Stefan Zweig était un homme de lettres touche-à-tout, écrivain de talent, humaniste et pacifiste. Dans les années 30, lorsque Hitler arrive au pouvoir, il est clairvoyant et sait ce que représente le dictateur comme terrible danger, notamment pour les juifs. Stefan Zweig fuit alors le nazisme.

En 1942, il gagne avec sa femme le Brésil, une terre d’exil où ils pensent trouver la paix et le repos. Mais l’auteur autrichien est rattrapé par le poids du chaos qui règne outre-Atlantique et le sort réservé aux juifs. Vous l’aurez compris, « Les derniers jours de Stefan Sweig » met en scène son dernier exil.

Il s’agit d’une BD dont le récit est à l’image du héro : sensible et élégant. Et sans vous révéler tout à fait l’histoire, Stefan Zweig avait le sens du tragique (sûrement un peu trop) !

Les dessins sont tout simplement formidables. Certaines cases sont des tableaux que je serais même prêt à accrocher à la maison … si ma femme me le permettait.

note : 8/10
scénario : Laurent Seksik
sessin et couleur : Guillaume Sorel
en savoir plus 

   

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :