Le sursis

Une romance sur fond d’occupation –

En 1943, Cambeyrac dans l’Aveyron est un village qui d’ordinaire vit paisiblement au rythme des parties de pétanque et des rires au bistrot du village. Mais les temps sont troublés par la guerre qui ne manque pas de rappeler aux habitants sa triste réalité.

Julien est un jeune déserteur qui trouve refuge dans une maison abandonnée de ce village où il a grandi. La situation de sa planque lui permet d’être un témoin amusé de la vie de la commune et de ses habitants qu’il connaît par cœur. Mais en cette période d’occupation, Julien se trouve prisonnier de sa tanière d’où il voudrait sortir pour partager le quotidien de la belle Cécile.

Un récit fluide servi par de beaux personnages. Les dessins sont très élégants et ne laisseront personne insensible. À l’occasion de sa sortie, cette série en 2 tomes fut un succès qui est largement justifié.

note : 4/5
scénario et dessin : Jean-Pierre Gibrat
en savoir plus


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :